Rester normal

September 2001
Rester normal est un objectif difficile à atteindre quand on a un papa qui possède 5 milliards de dollars. Rester normal raconte une journée dans la vie d’une famille très très riche, à Genève, en septembre dernier. Unité de temps, unité de lieu, unité d’action : ne tournons pas autour du pot, Rester normal est une tragédie.

Pour cette première oeuvre, Frédéric Beigbeder s'est adjoint le talent du dessinateur Philippe Bertrand qui, avec "Oh Kitty", a donné à la BD pour adultes ses lettres de noblesse, ses débuts dans la BD ont été sulfureux avec "Linda aime L'Art". Depuis 10 ans, il se consacre au cinéma, décors de théâtre, jeux vidéos et illustrations de best sellers pour enfants ("Les Petits riens"), on lui doit aussi le dessin de la pochette de l’album de Ginger Ale.

Le titre "Rester normal" a été choisi en écho au texte "Rester vivant" de Michel Houellecq, Michel Houellebecq à qui le jeune personnage principal ressemble beaucoup.

Scénario : Frédéric Beigbeder
Dessin : Philippe Bertrand

Edité en 2001 chez Dargaud